Pourri

Paradoxes


Pourri

Fermenté ou pourri ? Comestible ou avarié ? Existe-t-il vraiment une différence ?

Marie-Claire Frédéric


ISBN : 979-10-94136-12-6
110x170 mm
110 pages

15.00 €

Depuis un siècle, nous sommes pétris de normes et de règles d’hygiène en ce qui concerne notre alimentation. Nous traquons la moindre bactérie et moisissures. Et cependant, les aliments que nous considérons les meilleurs, ceux que nous mettons au pinacle de nos gastronomies, sont fabriqués par des bactéries et moisissures… Ce sont littéralement des aliments pourris.  Dans cette catégorie, le camembert et le roquefort rivalisent avec le surrströmming suédois, le huitlacoche mexicain, le nuoc mam  vietnamien ou les narezushis japonais.  

Les aliments pourris existent dans toutes les cultures gastronomiques, ce sont partout des mets de connaisseurs, et le signe de civilisations très élaborées, contrairement aux apparences.  Mais pourquoi ?  Le goût du pourri est quelque chose d’anthropologique, ancré en nous depuis le fond des âges.  Ce goût s’est bel et bien transmis jusqu’à nous, malgré l’hygiéniste ambiant. 

 

La frontière entre les deux appréciations, périmé ou comestible, pourri ou fermenté, pourri ou suri, rance ou mangeable, délicieux ou répugnant, varie donc, non pas selon les produits eux-mêmes, ni les individus qui les produisent et les mangent, mais selon les idéologies, les groupes humains, les familles, les communautés, les religions, les classes sociales, les pays, les régions, les continents. Rien n’est plus subjectif !

 

Alors, pourri ou fermenté ? Comestible ou avarié ? Oxymore ou paradoxe ? Existe-t-il vraiment une différence ?

La nature et la culture sont fortement imbriquées là-dedans, et les distinctions ne sont pas si simples à établir, tandis que les paradoxes sont nombreux : l’aliment pourri est à la fois naturel dans son processus ET culturel dans sa préparation, sa consommation et sa symbolique. Le pourri nous emmène dans une dimension verticale, il transcende le simple fait de se nourrir.

Ce  livre est en voyage dans le temps et l’espace, autour de ces aliments exceptionnels.